Restaurations



Il existe principalement trois types de matériaux pour les restaurations dentaires, appelées aussi
« plombages ».
  • L’amalgame
  • La résine composite
  • La porcelaine


L’amalgame (« plombage » gris)

Il est surtout composé de mercure. Les avis sur les amalgames sont très partagés.

Notre position à cet égard est de n’utiliser l’amalgame qu’en dernier recours. En plus de ne pas avoir de qualités esthétiques, l’amalgame peut affaiblir la structure de la dent. Il existe également plusieurs contre-indications de l’amalgame émises par Santé Canada. À notre avis, il est préférable et plus sécuritaire d’avoir recours à d’autres matériaux.

Si le sujet vous préoccupe, c’est avec plaisir que nous vous fournirons davantage d’information concernant l’amalgame.

La résine composite (« plombage » blanc)

Il s’agit d’un matériau de choix pour les restaurations de taille petite à moyenne.

La résine composite possède une résistance à la fracture et à l’usure tout à fait adéquate. Elle est collée à la dent, ce qui renforce cette dernière.

Il s’agit donc d’un procédé durable, sécuritaire (aucun mercure n’entre dans la composition de la résine composite) et, de plus, très esthétique (elle existe en plusieurs teintes qui s’harmonisent à la couleur naturelle de la dent).

La porcelaine

Il s’agit d’un matériau de choix pour toutes les tailles de restaurations.

La porcelaine est la grande gagnante. C’est le matériau qui s’apparente le plus à la dent naturelle. Très durable et très solide, la porcelaine est fabriquée en laboratoire selon le dessin précis de la cavité présente dans la dent. Le petit bloc de porcelaine ainsi façonné est ensuite cimenté à la dent, ce qui la renforce beaucoup. Esthétiquement, c’est aussi ce qu’il y a de mieux puisque l’éventail des teintes et des textures est à l’infini ou presque!

Comparaison entre l'amalgame (« plombage » gris) et la résine composite (« plombage » blanc)

amalgam_vs.jpgcompositefilling_vs.jpg